Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 00:53

 

sunflowers--pair-.jpg

 

Ce n'est pas tant la difficulté d'un chemin qui importe mais bien la manière dont nous le prenons. Marchons-nous dessus contraints et forcés ou bien libres et détachés ? Abordons-nous les difficultés abattus d'avance, remplis de révolte et de récriminations, ou y faisons-nous face avec courage, calme et dignité ? Tout chemin a ses obstacles et c'est bien le coeur qui compte pour les affronter. Faisons-nous les choses en parfaite complétude avec nous-mêmes ou selon la seule volonté de l'ego ? La qualité intérieure du résultat en dépend. Elle seule importe pour faire durer la magie apportée par ce que nous aurons obtenu matériellement. Elle seule importe pour que l'épanouissement ressenti par notre victoire profite aussi à long terme aux autres autour de nous. Une telle qualité est impossible avec une motivation basée sur l'ego.

 

Notre propension à dénoncer les défauts des autres ou ce que nous considérons comme tel a trop souvent comme égale la complaisance que nous avons vis à vis de nos propres travers. Cette attitude sème déjà les germes de l'injustice en nous et autour de nous. Nous sommes très rarement exemplaires. Qui a dit que le silence était d'or ? Moi, je dirai qu'il est de platine dans certains cas.

 

Lorsque nous nous laissons aller à médire sur une personne absente à ce moment-là, les autres, même s'ils sont d'accord avec nous, entendent nos propos dépréciateurs mais ils voient surtout qui nous sommes réellement à cet instant : un individu peu fiable... dont il faut se méfier. Avec raison.

 

Vraiment la parole doit être considérée à bon escient dans nos vies. J'ai bien compris qu'il était vain de se perdre en explications auprès des autres, y compris et je dirais surtout si vous êtes de bonne foi. Vos amis, les vrais, n'en ont pas besoin : ils vous acceptent tel que vous êtes. Vos ennemis ou toute personne qui a une relation d'intérêt ou de concurrence avec vous, eux, ne vous croiront pas de toute manière. Ils le prendront comme un mensonge, de l'autojustification ou encore de la faiblesse. Ces personnes vous feront le miroir de leurs propres intentions à votre égard. Vous ne les convaincrez jamais totalement même si elles feignent de vous croire, cachant leur doute derrière le paravent laqué de la politesse ou une fausse neutralité.

L'honnêteté est une merveilleuse qualité ; elle n'a pas de prix. Alors, ne la bradez pas ! Excusez-vous juste d'avoir failli si nécessaire, mais surtout n'insistez pas, n'expliquez rien ! Ne vous justifiez plus ! C'est inutile et en plus, vous vous rabaissez aux yeux de tous... et d'abord de vous-mêmes. Vous ne vous respectez pas. Authenticité ne signifie pas aveu : c'est seulement reconnaître l'importance de votre vie et de celle des autres en face. C'est seulement être soi digne et confiant, entier, solide, malgré votre défaillance du moment. Vous ne devez rien à ceux qui vous jugent même s'ils peuvent avoir raison sur le fond tant que vous leur témoignez du respect. Et si quelqu'un s'entête à vous faire des reproches afin de vous culpabiliser, dites-vous bien qu'il ne recherche pas la vérité mais seulement un moyen d'avoir ou de retrouver le pouvoir sur vous parce que vous l'avez blessé ou contrecarré malgré vous dans ses projets. Il ne s'agit en rien de respect de soi ou d'équité mais bien d'égoïsme. Ce qui est bien différent. Dans ce cas, restez fidèle à ce que vous êtes. Et si votre attitude sincère et courtoise entraîne la rupture de la relation, dites-vous bien également que vous perdez peu. La personne en face est indigne de votre considération : elle ne vous donne pas la sienne. Mais vous, vous aurez gagné sur le fond de toute manière... sans vous trahir.

 

sunflowers (pair)

 

Published by ELLYPSO WARATAHS - dans UN NOUVEL HOMME
commenter cet article

commentaires

Françoise 16/02/2014 17:36


Je suis très très en retard , alors bien sur cet article et les suivants datent mais je m'y attarde touchée par certaines reflexions et surtout par cette démarche qui est de se pencher sur soi
d'aller chercher au plus profond de soi qui on est , et comment le rester comment vivre avec les autres , tout en restant fidèle à son coeur et son âme , ce blog est peut être pour moi un endroit
de reflexion , je ne sais pas encore ce que je sais c'est que j'y retourne... à bientôt et merci du partage de ces écrits je continue à lire .....

ELLYPSO WARATAHS 17/02/2014 02:36



Merci Françoise pour ton honnêteté du coup ! Je suis touché. Et je le suis d'autant plus que ce que le fond authentique qui transparaît dans mes articles et qui t'émeut est atemporel :
derrière l'évènement ou le propos publié et malgré la date qui détermine un moment X dans ma vie, ce que je dis et révèle au fond n'a pas de limite de validité. Dans 5, 10 ou 20 ans et même
après, ce que je suis, décris ou explique aura toujours la même valeur. Je pourrai bien sûr changer, évoluer, adopter une nouvelle vision des choses mais l'essentiel, la fidélité à moi-même, mon
authenticité profonde, elle, demeurera coûte que coûte. C'est comme ça : je suis ainsi fait. Par conséquent, tu n'es en retard sur rien puisque quel que soit le jour, quel que soit l'article que
tu lis, tout reste d'actualité d'une certaine manière car tout me raconte au présent comme une photographie de mon état intérieur me fige sur l'instant, montrant alors dans le futur ce que
j'étais sans trahir toutefois mon essence vitale et ma personnalité. Notre physique se modifie, vieillit mais ce que nous sommes au fond est toujours là, bien vivant : un être humain qui vit au
fil des jours une succession d'événements. Et on peut toujours apprendre d'une situation passée, telle une leçon utile récurrente.


 


En somme, ce n'est pas ce que j'écris qui fait mon actualité mais ce que je montre et dévoile de moi à travers mes mots. Mon blog reste vivant parce que c'est ma valeur humaine la plus intime qui
en est l'objet véritable, le point central, le pilier. Aussi, prends tout ton temps. Si tu lis mes derniers articles dans un an, tu rencontreras alors exactement le même être que celui que je
suis aujourd'hui ou dans 12 mois. La seule chose qui aura changé sera forcément l'environnement matériel et certaines de mes réactions à son égard sûrement. Les épisodes de ma vie défilent mais
l'histoire est toujours en cours et continue à être d'actualité. C'est d'ailleurs intéressant que nous échangions sur un tel sujet marquant un temps d'arrêt pour commenter cet article 21 qui
appartient à la série du Nouvel Homme, catégorie éminemment philosophique et où je laisse mon être intime s'exprimer dans un mélange d'écriture automatique et de création littéraire. Cet
article comme la série à laquelle il appartient mettent sans doute sur mon blog le mieux en exergue mes valeurs profondes, ce qui échappe à la course du temps.


 


Bonne lecture... progressive !  Et bon cheminement intérieur !



L'auteur Du Blog : Ellypso Waratahs

  • ELLYPSO WARATAHS

Information légale

Le blog L'Observatoire du Coeur et son contenu

sont protégés contre la copie et le plagiat.

Si vous souhaitez utiliser tout ou partie d'un article,

merci de m'en avertir au préalable

afin que je donne ou non mon accord

selon le contexte de publication.

 

sceau blanc

© N° 00051365

Tous droits réservés - 2012 / 2013

Pour Retrouver Une Info Sur Ce Blog