Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 01:27

Dark Pink Flower

 

Nouvel article spontané avant de mettre enfin en ligne très très bientôt celui qui aurait dû être en 22è place sur ce blog. Aujourd'hui, je n'ai d'autre envie que de remercier... et de m'excuser. En effet, j'ai été très touché par les témoignages d'attention et de respect de ceux qui, intéressés par mon article 22. COUP DE TABAC INTERIEUR, l'ont montré de différentes manières : commentaires sur ma page Facebook après avoir partagé la publication du texte sur mon blog ou commentaires directement sur mon blog, messages privés et des "j'aime" qui m'ont surpris (18 rien que le premier jour !). Pour moi qui ne suis toujours qu'un très modeste blogueur, c'est beaucoup. J'avais un peu peur en publiant cet article vu la souffrance que j'y exprimais. Mais mes lecteurs ont saisi toute l'amplitude de mon combat personnel sur un plan matériel mais aussi spirituel. Je m'aperçois que si j'ai une audience réduite (en hausse), j'ai cependant une lectorat fidèle, un tout petit noyau qui me suit d'article en article, très discret mais bien là, et dont la subtilité intellectuelle lui permet de me comprendre au-delà des mots. Et pour moi, c'est l'essentiel. Je privilégierai toujours la qualité à la quantité.

------

L'observatoire du coeur est d'abord un blog d'essence intimiste même si c'est un espace public de communication. Il est un moyen pour moi de partager AVEC DISTANCE des morceaux de vie et des points de vue sur le monde et les gens. L'écriture, quand on la respecte, oblige à acquérir une discipline linguistique et conceptuelle. Même si je ne suis pas toujours concis, je suis contraint toutefois à rester rigoureux dans le suivi de ma pensée alors qu'à l'oral, je me perds souvent dans des logorrhées. Tout ce travail lexical et mental a pour conséquence de me faire prendre naturellement du recul par rapport aux sujets que je développe y compris les plus intimes. Bien que l'émotion et les sentiments soient plus présents dans certains articles, je ne me laisse jamais emporté par le ressenti du moment même s'il est intense ; je laisse aussi parler le joueur de mots qui vit en moi et qui est très respectueux de la langue et de ses codes. En fait, chaque texte publié ici me demande une grande autodiscipline et beaucoup de rigueur : rigueur syntaxique et stylistique mais aussi rigueur dans la qualité des informations transmises. Je veille à vérifier l'exactitude de ce que je mets en ligne ou exprime.

Comme je l'ai dit plus haut, L'observatoire du coeur est un espace intimiste distancié. Je partage avec vous une chaleur venue de mon être le plus intime mais dans un cadre solide, plus ou moins souple selon les articles. L'objectif de ce blog est de ramener les gens vers eux en me lisant. Je veux guider les autres vers la découverte de leur propre beauté intérieure et de leurs ressources phénoménales personnelles à travers ma propre expérience. Aucun narcisssisme primaire ou égotisme ne sous-tend ma démarche. Ma vie doit devenir un exemple concret de ce que vous, vous-mêmes, pouvez réaliser au-delà de tous les obstacles qui se dressent entre vous et vos objectifs. Au lieu de rêver votre vie en regardant celle des stars et célébrités du petit écran où tout semble acquis avec une relative facilité, je veux vous montrer que c'est dans votre quotidien, si modeste parfois voire terne, que sont cachées les racines de vos projets les plus beaux et les plus révélateurs de ce que vous êtes. Il ne tient qu'à vous de creuser pour les découvrir et de vous en occuper enfin. Et comme je suis un homme ordinaire perdu dans la foule des anonymes, ce que je réalise progressivement, vous pouvez également le faire à votre rythme et selon vos croyances. Vous aussi vous pouvez marcher vers un authentique épanouissement intérieur et extérieur. Vous aussi, vous pouvez vivre votre légende personnelle. Car il s'agit bien de ça : chacun de nous a le droit de vivre une histoire propre qu'il crée chaque jour en relation avec son identité profonde, son SOI... loin du moi. La légende personnelle est avant tout une création puis une promesse, un projet puis une mission qu'on s'est choisi de réaliser. C'est la forme la plus accomplie du respect de sa vie et de la reconnaissance de notre valeur. Tout le monde a ce droit... mais bien peu l'utilise.

Personnellement, mon chemin se trace d'abord par l'écriture. J'ai simplement envie et surtout BESOIN d'écrire : c'est une attitude éminemment CREATIVE. Quand j'écris, je crée, je suis moi au plus profond de mon être. Et je ressens exactement la même chose lorsque je rédige un texte sur l'un de mes espaces anglophones. C'est d'ailleurs grâce à l'écriture que j'ai rencontré Derek mon ami. Ce dernier a été charmé par mes mots. Il me l'a souvent dit. Je suis allé vers lui d'abord mais c'est ensuite mes écrits qui l'ont amené vers moi au fil du temps jusqu'à notre rencontre physique dans son pays, l'Australie. Je vis ma légende personnelle depuis deux ans déjà. Je l'écris en mots et en actes. J'en rédige la trame au fur et à mesure que je me découvre. De multiples histoires peuvent être créées en vivant notre légende particulière mais la vie préfère la qualité : mieux vaut choisir un scénario unique et le concrétiser pour en faire une seule mais très belle histoire qui donnera tout son sens à notre légende. Nous aurons alors à la fin de notre vie le sentiment du devoir bien acccompli envers nous-mêmes et envers les autres. Nous nous serons totalement respectés. Nous n'aurons AUCUN regret. Nous aurons BIEN vécu.

------

Mon histoire est une aventure intérieure incroyable qui me mène peu à peu des terres bretonnes ou je suis né aux espaces australs où je vais vivre plusieurs longs chapitres de ma vie et sans doute y mourir. Ce prodigieux voyage serait impossible sans votre soutien. Votre intérêt récurrent et votre attention me nourrissent et me confortent dans ma démarche. Ils montrent que certains y trouvent sans doute matière à réflexion sur leur propre vie, qu'ils soient ou non d'accord avec le fond de mes propos. L'observatoire du coeur et ses petits frères anglophones The scent of a white rose (link) et Ellypso's blog (link) sont des pièces concrètes du scénario de ma légende en cours : chaque écrit, chaque réflexion, chaque mot me force à puiser au plus profond de moi MA VERITE PROPRE. Rien d'autre. Et à me scruter sans concession. J'OBSERVE mon coeur... Voilà toute l'essence et la raison d'être du blog sur lequel vous êtes actuellement.

Je remercie du fond du coeur mes amis et contacts les plus chers de la réalité virtuelle pu physique : Anneb et son mari, Basile, Laure, les Laurence (y'en a plusieurs !), Ed, Sabine, David, Delphine, Stéphanie, Anne, Brigitte, Michel, Edmond, les Vincent (j'en connais deux), les Eric (là aussi, ben... tous ceux dans mon coeur !), Régine, Christine, Monique, etc... Je ne peux nommer tout le monde. Mais j'étreins chaleureusement chacun d'entre vous. Je n'oublie pas non plus mes contacts de Facebook avec lesquels mon lien est plus distendu. Et je sais que certains inconnus ont également laissé une trace numérique au bas de mon texte. Le bon accueil réservé à mon 22è article en dit long sur la qualité de notre lien fût-il immatériel et discret. Vous m'avez touché parce que je vous ai touchés. C'est seulement l'harmonie. A tous plein de belles pensées douces et parfumées !

Cependant, je tenais aussi à présenter des excuses à ceux que je néglige, et en premier lieu à ma famille avec laquelle j'entretiens des rapports distants depuis des années maintenant. J'ai énormément de mal à garder un lien régulier avec elle. Dans le cadre familial, je n'existe pratiquement plus lorsque je m'y retrouve : c'est le monde de l'ego avec tous ses codes, ses conventions aliénantes malgré les sentiments. Celui que j'étais il y a des années finit toujours par trop envahir celui que je suis ; je ne résiste pas longtemps aux fantômes du passé. Je ne peux être bien parmi les miens qu'un bref moment, quelques jours pas plus, mais c'est de plus en plus difficile. Cependant, c'est ma famille et j'aime mes parents, mon frère et ma soeur. Ils font comme ils le peuvent avec ce qu'ils sont. Je ne veux pas les juger.

Je voulais aussi m'excuser envers les amis du Net ou d'ailleurs auxquels je ne donne que très rarement des nouvelles et à ceux à qui je ne réponds que tard voire TRES tard. Pardon à Anneb, Nathalie, Stéphanie, Michel, Cédric ou à d'autres pour leurs messages téléphoniques ou sur le Web restés en souffrance pendant des semaines parfois ! Mais le désordre intérieur pompe tellement d'énergie qu'on a du mal à être bien avec l'entourage. Et il est toujours délicat de partager le négatif avec les gens : tous, nous avons nos problèmes à gérer. Alors je préfère rester en retrait. Cette attitude est dictée par mon empathie naturelle, trait de personnalité fondamental de ma personnalité. Parmi les amis que je peux voir plus directement, Anneb est un sans doute celle qui parvient le plus à s'habituer à mes silences prolongés depuis un an déjà. Mais quand même ! Je sens que je vais devoir commencer à composer. D'abord parce que j'aime mes amis et ils comptent pour moi (quel paradoxe avec mes absences physiques ou mes longs silences écrits !) et ensuite parce que ça peut dynamiser un peu ma vie, la colorer, la sortir de son ordinaire terne. Dans un avenir proche, je vais inviter quelques personnes à venir manger chez moi de temps à autre ou pour une sortie quelconque.

------

Entre compliments et excuses, j'arrive à la fin de cet article rempli d'estime, pour moi (un peu plus au moins) et pour vous qui lisez ces mots. La période difficile que je traverse n'est pas achevée. Comme je l'ai dit à une amie, je sens que c'est le début de la fin... Encore quelques jours, deux ou trois semaines, peut-être quatre, et j'aurai intégré la leçon de cette très mauvaise passe. Et dès lors, je pourrai avancer plus libre vers mon objectif matériel, l'émigration en Australie, et vers mon objectif absolu, être moi librement.

Namaste / Nam Myoho Rengue Kyo* ! 

 

Yellow Flower

 

* mantra récité dans le bouddhisme de Nichiren (ou bouddhisme Soka)

Published by ELLYPSO WARATAHS - dans JE VIS MA LEGENDE
commenter cet article

commentaires

L'auteur Du Blog : Ellypso Waratahs

  • ELLYPSO WARATAHS

Information légale

Le blog L'Observatoire du Coeur et son contenu

sont protégés contre la copie et le plagiat.

Si vous souhaitez utiliser tout ou partie d'un article,

merci de m'en avertir au préalable

afin que je donne ou non mon accord

selon le contexte de publication.

 

sceau blanc

© N° 00051365

Tous droits réservés - 2012 / 2013

Pour Retrouver Une Info Sur Ce Blog